RSM Poland
Languages

Languages

Audit

Nous assurons un service complet d’audit exigé aux sociétés dans le cadre de leurs obligations légales. Nous proposons aussi un audit externe professionnel de projets communautaires. Nous ne nous limitons pas à procéder à la vérification et à émettre une opinion concise. Nous transmettons à nos clients une information détaillée pour qu’ils soient sûrs que les informations qui leur sont fournies par la comptabilité présentent une image fiable et réelle de la situation de leur société.

IFRS 16 – quelques mots sur le nouveau standard (3e partie)

11 décembre 2017
Ewa KĄDZIELA
À l’étape précédente  de nos réflexions, nous avons traité des simplifications dans l’application de l’IFRS 16, comme c’est le cas lorsque les actifs et les dettes ne sont pas comptabilisés. Les entités bénéficiant de ces simplifications comptabilisent les paiements pendant la période du contrat de location directement dans les charges – essentiellement de façon linéaire. C’est de façon similaire que le contrat de location opérationnel est calculé (conformément aux dispositions de l’IAS 17, encore appliqué actuellement). Ci-dessous, une poignée d’informations pour rappel.

IFRS 16 – quelques mots sur le nouveau standard (2e partie)

4 décembre 2017
Dans l’article précédent consacré au leasing (crédit-bail, location) plusieurs questions exemplaires ont été posées par les membres du conseil d’administration et les comptables concernant la comptabilisation, l’estimation et la présentation du contrat de location conformément aux nouveau standard IFRS 16. Nous répondons donc à ces questions.

IFRS 16 – quelques mots sur le nouveau standard (1re partie)

27 novembre 2017
Piotr STASZKIEWICZ
Depuis quelques mois, nous pouvons constater un accroissement des demandes de renseignements émanant des entités concernant les crédits-bails, ainsi que des analyses de contrats conclus afin d’utiliser certains actifs – que ce soit sous la forme d’un crédit-bail, d’un contrat d’usufruit ou d’une location. Les questions qui ont surgit ont accéléré notre décision d’écrire quelques posts consacrés aux nouveaux standards IFRS 16.

Reporting selon ISAE 3402

11 août 2017
Michał DREAS
Il est utile de se demander si cette généralisation des services externalisés par ce qui est appelé service organizations ainsi que le nombre croissant des entreprises offrant ce type de services, est aussi accompagné du soin nécessaire de bien programmer et surtout, de bien exécuter le contrôle interne réalisé dans le cadre des services externalisés, de façon à ce que le mandant (user organization) puisse bénéficier du confort que les risques soient limités à un niveau acceptable. 

Règles générales pour la comptabilisation des coûts d'emprunt

17 juillet 2017
Leszek WOZIŃSKI
L'activité de l'entité, y compris l'acquisition, la construction ou la production des actifs, est souvent financée par des sources externes (prêts ou crédits). Ce type de financement implique le paiement d’intérêts et autres coûts liés à l'emprunt de fonds, à savoir, les coûts d'emprunt

La perte fiscale comme un élément de détermination et de comptabilisation de l'impôt différé sur les sociétés (impôt différé sur le résultat)

17 juillet 2017
Zuzanna WOJCIECHOWSKA
Au cours de l'année, de nombreux événements économiques affectant l'image globale de l'entité ont lieu dans l'entreprise. Cependant, ces événements n'ont pas le même impact sur les résultats de l'entité présentés selon la législation fiscale ou la loi du bilan. Les différences entre le système fiscal et le système de bilan sont causées par des principes et des fonctions distincts et par  des méthodes différentes d'évaluation des actifs et passifs, ce qui conduit à des différences temporaires positives et négatives entre les valeurs présentées dans les états financiers et ceux calculés et présentés selon la loi fiscale.

Quelles doivent être les qualités distinctives d’un bon auditeur?

2 juin 2017
Monika SKÓRKA
La mission principale de l’audit externe est de garantir la fiabilité des données financières présentées par les acteurs du marché, afin de limiter de façon efficace les risques commerciaux et ceux d’investissement. Le rôle d’un bon auditeur n’est pas seulement de confirmer la fiabilité de ces données financières, mais aussi d’aller un peu plus loin, c’est à dire d’identifier les besoins du client, de programmer une solution adaptée et de la réaliser en commun, toujours dans le contexte de l’objectif commercial que le client souhaite atteindre.

Due diligence - en Pologne et à l’étranger

25 mai 2017
Łucja PADRAK
Au mois de mars dernier, les représentants de RSM Poland ont participé à la conférence européenne dédiée au due diligence. La réunion avec les conseils en transactions de toute l’Europe a permis d’échanger les expériences et les observations liées à la pratique du due diligence, qui est différente en Pologne par rapport aux pays occidentaux.

Comment doit-on évaluer la coopération entre l’auditeur et les gérants / le conseil de surveillance des sociétés?

8 mai 2017
Piotr STASZKIEWICZ
J’irai peut-être un peu à contre-courant, mais personnellement je propose de ne pas demander si la coopération entre l’auditeur et les dirigeants ou le conseil de surveillance de l’entité auditée peut actuellement être évaluée de façon positive ou négative, mais de réfléchir plutôt sur la perspective à prendre en compte pour cette évaluation.

RSM Poland classée parmi les meilleurs auditeurs de Pologne

25 avril 2017
Dans la XVIe édition du prestigieux rating des auditeurs publié par le journal « Rzeczpospolita » RSM Poland est classée à la 25e position parmi les meilleurs auditeurs de Pologne, notant une montée de 10 positions au rating principal. Nous avons aussi renforcé notre position parmi les leaders, notant le meilleur produit sur l’audit, et nous pouvons une nouvelle fois être fiers de notre croissance dynamique exceptionnelle.

Pages