RSM Poland
Languages

Languages

Les sociétés européennes ne sont pas préparées pour le RGPD

Les études réalisées par European Business Awards pour RSM ont montrées que dans toute l’Europe, les sociétés ne sont pas prêtes à introduire le règlement général sur la protection des données personnelles, qui entre en vigueur en mai 2018.

400 chefs d’entreprise de premier plan ont été invité à remplir une enquête dont le but était de définir le degré de préparation des sociétés à appliquer les règlements du RGPD, et de vérifier l’influence de ces nouvelles règles sur le fonctionnement des entreprises.

Les résultats de l’étude montrent qu’un peu moins de douze mois avant l’entrée en vigueur de la nouvelle règlementation, à peine 8% des sociétés européennes se déclarent prêtes à appliquer le RGPD et affirment avoir déjà introduit les modifications nécessaires. Dans le même temps, un enquêté sur quatre (28%) déclare n’avoir aucune connaissance de l’entrée en vigueur des nouveaux règlements. En outre, 26% des enquêtés avoue ne pas être en mesure d’appliquer les règlements du RGPD à la date de leur entrée en vigueur, en mai 2018.

Les entreprises qui ne parviendront pas à appliquer la nouvelle législation s’exposent à des sanctions pécuniaires s’élevant à 4% de leur chiffre d’affaire ou à un montant de 20.000.000 €, le montant le plus élevé des deux étant retenu.

Dès maintenant, le processus de préparation et de mise en œuvre du RGPD a un impact sérieux sur le fonctionnement de nombreuses sociétés. Les études démontrent qu’une partie importante des entreprises a décidé de réduire les coûts dans d’autres domaines, y compris pour le lancement de produits innovants (23%) ou le développement au niveau international (22%).

Jean Stephens, PDG de RSM International, a commenté ainsi les résultats de l’enquête: « Dans moins de sept mois, les sociétés de tout le continent européen vont devoir introduire la règlementation du RGPD au sein de leur entreprise. Nous avons constaté parmi nos clients un intérêt croissant pour les services de conseil dans le domaine de la protection des données personnelles. L’étude montre clairement que de nombreuses entreprises ne se rendent pas compte des obstacles qu’elles devront surmonter avant que l’expiration du délai de mise en œuvre des modifications nécessaires. Les chefs d’entreprise doivent comprendre qu’il ne s’agit pas ici de se mesurer à un ordinaire casse-tête administratif. Il vont devoir introduire des changements en profondeur qui peuvent se faire ressentir à l’échelle de toute l’organisation. En conséquence, plus vite ils se prépareront à ces changements, mieux ce sera ».

La complexité de ces règlements révolutionnaires commence à peser de plus en plus sur les sociétés européennes. Parmi celles qui en ont pris connaissance, 51% considère qu’ils sont trop compliqués pour les petites et moyennes entreprises, mais ils sont d’accord sur le fait qu’il faut introduire des règles plus restrictives concernant la protection des données personnelles. Deux sociétés sur 5 (41% des enquêtés conscients de la stratégie de leur organisation ou participant activement à leur création) considèrent que les exigences du RGPD auront un impact sensible sur les dépenses de leur entreprise, y compris au niveau de l’argent consacré aux services d’assistance connexes. Le recours aux services de conseil professionnels est une tendance en progression, ainsi déjà 60% des sociétés souhaitent le soutien de sous-traitants, afin d’assurer la mise en œuvre les modifications exigées avant l’échéance qui arrive en mai 2018.

Malgré la complexité des nouvelles dispositions, les entreprises accueillent favorablement ces changements. Les chefs d’entreprise de toute l’Europe expriment leur soutien au nouveau règlement européen, et la majorité (52%) avoue que les règlements concernant le contrôle de l’utilisation des données personnelles est indispensable.

Adrian Tripp, PDG de European Business Awards a annoncé: « Alors que la plupart des sociétés européennes soutiennent les modifications apportées par la nouvelle réglementation sur la protection des données, certaines mettent en doute cette révolution ou ne sont pas conscientes des exigences qui leur incombent. Comme le temps presse, il est important que ces sociétés vérifient la législation afin de recourir à une assistance en cas de besoin. Dans le cas contraire, elles s’exposent à de lourdes pénalités l’année prochaine ».

RSM conseille les société en matière de planification et de conformité avec le RGPD dans certains pays. Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site www.rsm.global/gdpr

En outre, nous vous invitons chaleureusement à vous inscrire au séminaire web qui aura lieu le 30 novembre 2017 de 13.00 à 13:30. Vous pouvez vous inscrire ici: 
https://register.gotowebinar.com/register/4210021613236764417.

up.jpg

Comment pouvons-nous vous aider?

Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions que vous souhaitez partager avec nous, contactez-nous via le numéro +48 61 8515 766 ou envoyez-nous un message.

Envoyez un message