RSM Poland
Languages

Languages

Temps des bilans et des bonnes résolutions de nouvel an

Karolina BARTKOWIAK
Tax Consultant RSM Poland

En retournant r à la réalité quotidienne après le relax et les attractions des fêtes de fin d’année, nous sommes nombreux à réfléchir à quoi ressemblera cette nouvelle année et ce qu’elle nous apportera. En même temps, nous faisons le bilan de l’année précédente: de nos réalisations, de nos succès mais aussi de nos décisions erronées. A l’occasion de ces réflexions, il est facile de voir que dans certains domaines, notamment le succès dans les affaires, les facteurs décisifs sont souvent indépendants des personnes concernées, à savoir le contexte juridique, la situation sur le marché du travail, les variations du cours taux de change et les évolutions de la demande et de l’offre dans le secteur respectif. Quelle était sur ce plan l’année 2016 pour les entreprises étrangères ayant pris la décision d’investir en Pologne ou d’y continuer leur activité?

LA POLOGNE RESTE TOUJOURS ATTRAYANTE POUR LES INVESTISSEURS ÉTRANGERS

D’après les analyses et les statistiques, vers la fin des six premiers mois de l’année 2016, presque 50.000 entreprises aux capitaux étrangers fonctionnaient en Pologne, dont environ 3.500 sociétés commerciales aux capitaux étrangers étaient installées seulement dans les six premiers mois de 2016. A titre de comparaison - dans l’année 2015, les nouvelles sociétés aux capitaux étrangers étaient au nombre de 6.700. Le nombre d’investisseurs étrangers décidant de développer leur activité en Pologne continue toujours de croître. Cette tendance de croissance est observée depuis plusieurs dernières années, les entreprises allemandes étant les plus nombreuses parmi tous les investisseurs. Cela n’est pas étonnant, vu que l’Allemagne est le plus grand partenaire commercial de la Pologne et qu’en 2015, les produits allemands représentaient environ 23% du volume des importations polonaises. Etant donné la croissance économique soutenue au niveau d’environ  3% du PNB et la progression constante  du  pouvoir d’achat dans la société de 38 millions d’habitants, la Pologne est un débouché intéressant et une destination attrayante qui  attire les investisseurs représentant un large éventail des entreprises.

IMPÔTS (IN)CERTAINS

Bien que les  pronostics économiques pour l’année 2017 ne soient variés, beaucoup de facteurs soutiennent la poursuite du développement de l’investissement en Pologne. Indépendamment du point de savoir si l’Entité a l’intention de lancer une enterprise ou si elle continue les projets déjà débutés ainsi que indépendamment du fait s’il lui faudra faire les affaires dans une réalité plus ou moins favorable un peu de prudence ne fait jamais de tort.  Il vaut la peine de précéder les décisions fondamentales pour la société  par une analyse juridique et fiscale. Ceci permettra de choisir les solutions optimales et les plus sûres du point de vue commercial et fiscal.

Il ne faut pas oublier que seule la TVA devient dernièrement. une taxe à risque élevé. De même, le volume de plus en plus important de données transférées aux autorités fiscaux sous forme électronique risque aussi de s’avérer problématique. Tout ceci demande une coordination sage et des systèmes permettant d’éviter les risques. D’autant plus que les dispositions légales sont soumises à des modifications fréquentes et essentielles; et que par conséquent, les solutions qui semblaient récemment  les meilleures, ne le sont plus aujourd’hui ou ne le seront plus demain. Nous avons enfin une nouvelle année, avec de nouveaux problèmes et de nouvelles défis et possibilités.