RSM Poland
Languages

Languages

Pologne: pays où il fait bon investir

Selon le ”Baromètre de l’attractivité de l’Europe” de la société de conseil EY, la Pologne s’est placée parmi les cinq premiers pays européens acceuillant le plus grand nombre d’investissements directs étrangers (IDE) pour l’année 2016. La Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France où sont localisés 51% des nouveaux projets se sont placées sur le podium. L’année dernière en Pologne, le nombre de nouveaux projets IDE s’est élevé à 256, ce qui représente une croissance de 21% par rapport à l’année 2015. Les pays européens qui investissent le plus volontiers en Pologne sont l’Allemagne, la France, l’Espagne et la Grande-Bretagne. L’Allemagne est le premier investisseur étranger en Pologne, on estime à environ 300 000 le nombre de salariés employés dans plus des 6000 sociétés de capitaux allemands menant leur activité dans notre pays. L’Allemagne investit le plus souvent dans la transformation industrielle, entre autres, dans l’industrie automobile ou chimique.

Pourquoi la Pologne est-elle une destination si attirante pour les investisseurs? Avec le recul, les sociétés allemandes sont-elles satisfaites d’avoir investi leur capital en Pologne?

Selon l’étude conjoncturelle de la Chambre polono-allemande de commerce et d’industrie (AHK), non moins de 95% des sociétés allemandes déclarent être prête à réinvestir en Pologne. Selon cette étude, la Pologne est le second leader en Europe centrale et orientale quant à l’attractivité de l’investissement  (note: 4,09 sur une échelle de 6). Nous sommes précédés uniquement par la République tchèque qui obtient 4,13.

Les investisseurs allemands ont évalué l’attractivité des investissement en Pologne en s’appuyant sur 21 facteurs. Les études montrent que la force motrice distinguant la Pologne des autres pays d’Europe centrale et orientale sont son adhésion à l’Union européenne, la qualité et la disponibilité des sous-traitants, la qualification du personel, sa productivité et sa motivation. Comparé à l’année précédente, la transparence de la règlementation a été mieux notée dans le domaine des marchés publics, du coût du travail, des conditions pour la recherche et le développement, de la lutte contre la corruption et le crime ou pour les administrations publiques. Dans le même temps, la disponibilité des cadres qualifiés, le système de formation professionnel et la sécurité juridique ont été moins bien notés. Somme toute, la Pologne est parvenue à maintenir une position élevée dans le classement.

Les résultats de l’étude AHK nous incitent à l’optismisme. Nous comptons renforcer toujours d’avantage les liens économiques avec notre voisin occidental et accueillir plus d’IDE pour les années à venir et par conséquent, plus de commandes pour notre équipe de German Desk :)