RSM Poland
Languages

Languages

La révolution du soleil: les EnR enflammeront-elles l’économie polonaise?

L’idée d’écrire ce post m’est venue après la lecture d’un article paru dans l’un des plus grands journaux polonais qui traitait des conséquences d’un projet d’amendement de la loi sur les énergies renouvelables (ci-après : EnR), dont parle également l’un de nos articles. Les modifications portant sur les régulations du circuit d’énergie ont pris effet le 1 mai 2015. En revanche, celles relatives aux mécanismes et aux instruments de soutien envers la production d’énergie électrique à partir des EnR, du biogaz agricole et de la chaleur n’entreront pas en vigueur avant le 1 janvier 2016.

Les amendements prévus pour l’année prochaine introduiront des tarifs fixes pour la revente de l’énergie au réseau (appelés « tarifs garantis »). En cas de source d’énergie inférieure à 3 kW, le tarif sera de 0,75 zl par kWh, pour les installations de 3 à 10 kW, il ira de 0,45 à 0,70 zl, en fonction de la source. Quant à l’énergie solaire, le tarif sera fixé à 0,65 zl.

Réaction du marché face aux amendements de la loi

Comme cela arrive souvent, le marché réagit aux projets d’amendements législatifs de manière anticipée. Déjà en mars, quelques semaines après l’adoption de la loi par le parlement, on  parlait beaucoup de la révolution que cette loi provoquerait sur le marché polonais des EnR. Les experts de la question prévoyaient une croissance du nombre de micro-installations jusqu’à un niveau de 200 mille dispositifs, ce qui représenterait une croissance annuelle d’environ 50 mille dispositifs (à titre de comparaison,  535 installations individuelles ont été raccordés au réseau, dans toute la Pologne en 2014).

La réalité semble confirmer les prévisions des experts. Les entreprises qui installent des panneaux solaires ont du pain sur la planche. Même les géants du secteur de l’énergie, engagés jusque-là uniquement dans la production d’énergie conventionnelle, s’empressent d’élargir leur offre avec des services de conception et d’installation de panneaux solaires. Le mois d’août, avec des températures caniculaires qui n’ont pas été enregistrées en Pologne depuis des décennies et des limitations de consommation d’énergie qui ont secoué les plannings de production des plus grandes usines, a donné matière à réfléchir. Les rationnements ont causé des angoisses, qui sont rarement en faveur de l’économie, et ont exacerbé le débat sur la nécessité d’une diversification des sources d’énergie en Pologne, où 90% de l’énergie provient du charbon.

Business solaire

Là où les uns voient des problèmes, les autres voient des opportunités commerciales. Le projet d’introduction de tarifs fixes pour l’excédent d’énergie produite par les ménages a suscité un grand intérêt vis-à-vis de l’installation de panneaux solaires : selon l’enquête de TNS Polska, l’agence d’étude sur l’opinion publique,  réalisée pour l’entreprise RWE[1], jusqu’à 21% des Polonais pourraient commencer à utiliser des micro-installations. Compte tenu du fait que les micro-installations les moins chères représentent une dépense d’une dizaine de milliers de zlotys, la valeur estimée du marché est d’environ 3 à 4 milliards de PLN. Rien d’étonnant à ce que les leaders du marché, qui n’étaient pas identifiés jusque-là sur les EnR, essaient d’obtenir quand même leur part du gâteau.

L’installation de panneaux solaires a-t-elle du sens en Pologne?

D’après certains, ce sont les conditions climatiques qui entraveraient le développement des EnR en Pologne, et notamment de l’énergie solaire. Pour faire court : est-ce qu’il y a assez de soleil en Pologne pour que l’installation de panneaux solaires ait du sens ? Bien évidemment, quand il s’agit de l’ensoleillement, nous sommes loin derrière les pays du Sud de l’Europe. Pourtant, l’ensoleillement moyen en Pologne est d’environ 1000 kW par mètre carré, les conditions sont donc les mêmes qu’en Allemagne par exemple, où, d’après le Fraunhofer Institute[2], la production de courant électrique à partir d’énergie solaire a atteint 20 GW, rien que le 12 août.

Pour conclure, les EnR devraient constituer l’un des secteurs économiques qui se développeront le plus dans les années à venir, ce qui est également dû au fait que ce marché, en comparaison avec d’autres pays européens, n’en est qu’à ses débuts. Les opportunités de croissances sont ainsi significativement plus importantes que dans les pays de l’Ouest européen où les marchés sont relativement saturés.

 


[1] Enquête omnibus a été réalisé sur tout le territoire de la Pologne par l’institut statistique TNS OBOP au cours du premier trimestre 2014 avec un échantillon représentatif de 1000 Polonais de plus de 15 ans.