RSM Poland
Languages

Languages

Valorisation d’une société – comment la comprendre?

Dawid STOLAREK
Corporate Finance Manager RSM Poland

La valorisation d’une entreprise est un sujet auquel sont confrontés tôt ou tard la majorité des managers ou des chefs d’entreprise de différentes tailles. Cette étude est en général établie dans le contexte d’une opération planifiée d’achat/de vente d’entreprise, de séparation d’une partie organisée de l’entreprise pour la transférer à une nouvelle entité ou bien face aux exigences imposées par les dispositions qui règlent les modalités du suivi de reporting financier. Les situations citées ne servent que d’exemple, cette liste n’étant pas exhaustive en ce qui concerne l’obligation ou la nécessité de procéder à la valorisation professionnelle d’une société.

Différents conseillers – différentes valeurs

La valorisation d’une entreprise est très souvent confiée à une société de consulting externe. En résultat d’un contrat passé avec les conseillers, nous obtenons une étude – rapport de valorisation qui présente la valeur définitive de la société sous forme d’un montant unique précis ou bien sous forme d’une plage de prix possibles. La valorisation de la société X réalisée au même moment par plusieurs cabinets de conseil – même s’ils disposent d’un savoir-faire et d’informations identiques – seront certainement différentes l’une par rapport à l’autre, cet écart étant plus ou moins important. Comment donc interpréter cette situation ? L’un des conseillers s’est-il trompé dans sa valorisation?

Pas forcément. La valorisation d’une société n’a qu’un caractère estimatif. En langage statistique on dirait qu’elle est un estimateur. En résultat de la procédure appliquée pour le calcul, basée sur une méthode de valorisation choisie et sur une analyse de la situation et des perspectives de la société nous obtenons un chiffre ou une plage de prix qui reflètent d’une façon approximative la valeur réelle cachée de l’entreprise valorisée.

Règles d’or pour effectuer une valorisation

Par conséquent, nous pouvons nous demander si les résultats obtenus dans le cadre d’une analyse doivent être appliqués pour prendre les décisions sur les investissements ou sur d’autres opérations qui exigent en général une valorisation d’entreprise.

Certes oui. Il faut toutefois respecter quelques règles utiles pour obtenir une valeur fiable et proche de l’idéal. Tout d’abord:

  • les méthodes et techniques choisies pour le processus de valorisation doivent être adaptées aux caractéristiques de la société et s’aligner à l’objectif de la valorisation réalisée;
  • tout calcul doit respecter les contraintes méthodologiques requises par le savoir-faire moderne sur les finances en entreprise et doit être exempt d’erreur mathématique;
  • les documents sources à traiter doivent constituer des informations et des chiffres relatifs à l’entreprise valorisée qui sont fiables, correspondent à la réalité et aux attentes du marché, et qui permettent une valorisation solide de la société.