RSM Poland
Languages

Languages

Un Polonais et un Allemand dans la même société – toujours comme chien et chat?

Przemysław POWIERZA
conseiller fiscal, Tax Partner RSM Poland
Head of German Desk

Personne ne niera que l’histoire entre la Pologne et l’Allemagne a été mouvementée. Un peu comme dans beaucoup de couples, il y a eu des moments de coopération concertée, mais il y a eu également des jours de silence (parfois de longue durée)... Au fil des années nous avons accumulé sur les deux rives opposées de l’Oder de nombreux clichés les uns sur les autres. Nous les démantelons petit à petit, et avec le plus d’efficacité lorsque nous faisons des affaires ensemble.

La Pologne est depuis 10 ans déjà membre de l’Union Européenne. Lorsqu’à l’automne dernier, j’ai été invité à la session inaugurale de l’Institut de la fiscalité pour l’Europe centrale et orientale à l’Université européenne Viadrina de Francfort-sur-l’Oder (http://www.europa-uni.de/pl/forschung/institut/institut_ceetax/Ueber_uns/index.html), j’ai entendu dire que ces 10 dernières années avaient beaucoup modifié la perception réciproque des Polonais et des Allemands, en particulier dans le secteur des affaires. Le progrès en Pologne est visible à l’œil nu : une infrastructure modernisée et dynamique, un nombre croissant de sociétés familiales qui se débrouillent bien sur le marché commun de l’Union, les premiers succès importants des entreprises polonaises dans de nombreux secteurs. Nous méritons de l’estime. C’est la première fois depuis très longtemps que les Polonais admirent les Allemands et que les Allemands en font autant pour les Polonais. Difficile de trouver de meilleures opportunités pour les deux pays, unis par l’Union européenne. Les changements sont visibles également à l’intérieur des sociétés, où la coopération entre les employés polonais et allemands (à chaque niveau) se passe de mieux en mieux et n’équivaut pas forcément à un mariage de raison. Nous pouvons donc passer lentement à l’étape suivante de nos relations réciproques - après s’être habitués les uns aux autres, nous pouvons envisager des entreprises communes de type joint venture. Ce ne sont plus des investissements allemands unilatéraux en Pologne. C’est dorénavant une coopération dans l’esprit d’entreprise des deux côtés. Cette tendance est nettement visible. Pourvu que cela continue!