RSM Poland
Languages

Languages

Blog: Przemysław POWIERZA

18 octobre 2017
Przemysław POWIERZA

On parle beaucoup récemment de la nécessité de mettre en oeuvre une procédure de sécurité, afin de garantir le statut du contribuable demeurant de bonne foi envers les contractants. Malheureusement, une telle procédure ressemble au choix d’un véhicule représentatif pour la société. Le bon vieux combi Opel ne fera pas la meilleure impresion sur le parking du client. Une porsche luisante suggère d’emblée le prix élevé de la facture. Trouver le juste milieu ? Autant que possible. Il ne faut exagérer ni dans un sens, ni dans l’autre.

1 septembre 2017
Przemysław POWIERZA

La TVA est actuellement la plus médiatisée de toutes les taxes. Et ce n’est pas son taux élevé qui en est la raison (23% constituant une augmentation  ”passagère” qui ne durera qu’un temps, c’est à dire depuis 2011), mais ceci vient du fait qu’une grande partie de cette taxe s’évade. Qui est donc perdant ? Nous tous.

8 février 2016
Przemysław POWIERZA

Les contacts proches de nos conseillers avec nos Clients indiquent cependant que nous nous concentrons sur les affaires: nous n’attendons pas grand chose des hommes politiques, nous ne croyons pas non plus qu’ils soient capables de gâcher quoi que ce soit. Le plus important, c’est que les relations d’affaires entre Varsovie et Berlin fonctionnent sans reproche. Cela fait longtemps que nous n’avions pas été contraints d’aborder les sujets politiques dans le contexte des affaires en Pologne. Tout indique cependant que nous sommes forcés de faire usage de nos compétences en la matière dans le cadre du German Desk...

14 octobre 2015
Przemysław POWIERZA

Un conseiller fiscal veille à ce que les problèmes fiscaux ne passent pas outre l’intérêt de la société. Dans notre travail, nous nous efforçons d’atteindre, avec le client, un mode de fonctionnement de l’entreprise selon le principe de « business first ». Toutes les analyses (également celles réalisées à des fins de contrôle), la comptabilité et les régularisations fiscales doivent être optimisés, tout en restant au second plan. L’objectif de la société n’est pas de pouvoir établir des comptes annuels ni de payer des impôts. Ce sont d’ailleurs des corrolaires plutôt désagréables du succès commercial.

22 septembre 2015
Przemysław POWIERZA

Quand dans le Code général d’imposition, début 2003, sont apparues les premières dispositions concernant l’interprétation du droit fiscal, le ministère des Finances a clamé son succès haut et fort. Les contribuables ont été informés qu’à présent, la sûreté de la loi augmenterait considérablement grâce à la prévisibilité de l’interprétation et de l’application des dispositions du droit. Comme d’habitude, la pratique révèle qu’assurer l’uniformité des interprétations est très problématique (initialement, l’interprétation pouvait être rendue par le responsable de chaque administration fiscale,  elles ne sont désormais rendues que par quelques directeurs d’unités fiscales expressement désignés ) et déterminer l’étendue de la protection garantie aux contribuables à l’origine de la demande d’interprétation n’est pas chose facile. Ensuite, de par l’initiative du Tribunal administratif suprême de la République de Pologne [Naczelny Sąd Administracyjny], une certaine « interprétation – fantôme » est apparue : quasi rendue, mais non délivrée. Actuellement,  une nouvelle difficulté s’ajoute à cela: si le contribuable juge que l’interprétation obtenue  n’est pas conforme à la loi, il est obligé d’attendre la décision finale parfois jusqu’à... 5 ans. Sauf que, pendant tout ce temps, les dispostions changeront sept fois, sans mentionner que le contribuable lui-même peut ne plus être en vie ou en activité. Tout le monde n’est pas capable, tant psychiquement que financièrement, de courir le risque d’aller à contre-courant...

27 juillet 2015
Przemysław POWIERZA

Très souvent, lors des rencontres avec nos Clients allemands, ces derniers font des commentaires sur la situation économique en Pologne. On entend, par exemple, que dès qu’un étranger entre sur le territoire polonais, il perçoit un grand dynamisme, il a l’impression que « ça bouge » chez nous: de nombreuses constructions, des modernisations, des travaux… et en plus, on rencontre partout des personnes énergiques qui, malgré une tendance polonaise à râler, regardent l’avenir avec optimisme. On sent tout autour beaucoup de bonnes volontés qui, malgré un dicton polonais selon lequel « l’enfer est pavé de bonnes intentions », se traduisent en un succès commun. On ne voit nulle part ces ruines dont on parle dans le petit monde des escarmouches politiques. Mais d’où vient cet enthousiasme pour le dynamisme polonais dont font preuve les Allemands?

18 mai 2015
Przemysław POWIERZA

Personne ne niera que l’histoire entre la Pologne et l’Allemagne a été mouvementée. Un peu comme dans beaucoup de couples, il y a eu des moments de coopération concertée, mais il y a eu également des jours de silence (parfois de longue durée)... Au fil des années nous avons accumulé sur les deux rives opposées de l’Oder de nombreux clichés les uns sur les autres. Nous les démantelons petit à petit, et avec le plus d’efficacité lorsque nous faisons des affaires ensemble.

23 mars 2015
Przemysław POWIERZA

Il n’est pas rare qu’avant de mettre en œuvre une optimisation, nous devons résoudre des problèmes liés à la différence des mentalités. C’est là que l’on découvre une grande valeur ajoutée de la coopération assurée par German Desk.

1 mars 2015
Przemysław POWIERZA

Les premiers mois en Pologne, comme dans tout autre lieu nouveau, sont difficiles: un pays étranger, des gens inconnus, la même société, mais une organisation de travail différente. Il faut y ajouter des défis professionnels – de nouvelles missions, la pression du temps et  une société mère qui nous surveille… C’est le moment où un CFO allemand expatrié en Pologne se retrouve avec un tas de documents sur son bureau envoyés par le service RH: une déclaration sur ceci, une autre sur cela, une information, une autre, un relevé supplémentaire, et puis tout en haut du tas: une demande d’abandon des sanctions contre l’auteur d’une infraction. Mais qu’est-ce que cela veut dire??? Et voilà le tout premier contact avec l’impôt sur le revenu en Pologne, et pour être plus précis, avec ceux qui au quotidien bénéficient du « plaisir » de côtoyer le fisc polonais.