RSM Poland
Languages

Languages

Quelles doivent être les qualités distinctives d’un bon auditeur?

Monika SKÓRKA
Audit Partner RSM Poland

La mission principale de l’audit externe est de garantir la fiabilité des données financières présentées par les acteurs du marché, afin de limiter de façon efficace les risques commerciaux et ceux d’investissement. Le rôle d’un bon auditeur n’est pas seulement de confirmer la fiabilité de ces données financières, mais aussi d’aller un peu plus loin, c’est à dire d’identifier les besoins du client, de programmer une solution adaptée et de la réaliser en commun, toujours dans le contexte de l’objectif commercial que le client souhaite atteindre. Un bon auditeur est capable de comprendre la spécificité du secteur, les facteurs qui rendent son client meilleur face à ses concurrents et influencent sa valeur dans les affaires, en lui permettant de présenter dans l’audit une valeur ajoutée. Cependant, il ne faut pas oublier que tout audit doit être adapté à la spécificité du secteur du client pour pouvoir générer une telle valeur ajoutée, un facteur exigeant beaucoup d’expérience dans le travail antérieur avec la société concernée.

Une coopération de longue date et la perception de l’auditeur comme partenaire dans les affaires et non comme contrôleur sont des éléments générant une meilleure qualité du service, le transfert du savoir-faire et les moyens permettant d’identifier les risques financiers, fiscaux et légaux, sans mentionner la chance de trouver les solutions nécessaires.

La profession d’audit en Pologne a été soumise et reste toujours soumise à des transformations de diverse nature. Actuellement, suite aux nombreux changements sur les marchés financiers et à l’évolution du modèle d’exercice d’une activité, les attentes du marché envers la profession d’audit sont complètement différentes. Les clients attendent maintenant de la part des commissaires aux comptes une meilleure communication des résultats de l’audit et une vue plus large sur l’entité auditée. Par conséquent, il est fondamental pour la profession d’audit d’augmenter l’importance attribuée à la vérification des états financiers. A cette fin, les commissaires aux comptes devraient concentrer leur travail non pas sur la vérification des données financières historiques, mais sur les éléments des comptes ayant le plus fort impact sur la valeur dans les affaires. C’est le seul moyen qui permette de répondre aux attentes d’un large groupe de parties intéressées. D’autre part, il est aussi indispensable de comprendre les objectifs de l’audit et du travail de l’auditeur par les parties intéressées elles-mêmes, pour définir ensemble les attentes concernant la coopération avec l’auditeur et les avantages possibles générés par l’audit.