RSM Poland
Languages

Languages

Collaboration des conseils d’administration avec les auditeurs

Monika SKÓRKA
commissaire aux comptes, Audit Partner RSM Poland

Comment fonctionne la collaboration des conseils d’administration avec les auditeurs? Les conseils d’administration collaborent-ils volontiers avec les auditeurs, ou est-ce le contraire? Quelles sont les situations les plus difficiles rencontrées par les auditeurs lors de leur travail avec les sociétés auditées?

 

Il y a quelques années encore, un audit était considéré comme un mal nécessaire et une obligation à remplir. À présent, les commissaires aux comptes sont de plus en plus souvent considérés comme des conseillers capables, grâce à leurs compétences et leur expérience, de soutenir l’activité d’une société. J’ai maintes fois eu à faire à des cas où les dirigeants d’une société faisaient part au commissaire aux comptes de leurs propres problèmes en affaires. Car seule une relation basée sur l’ouverture et la confiance, ainsi que le fait de considérer un commissaire aux comptes comme un partenaire d’affaires peuvent influencer positivement tant la collaboration, que la bonne santé de l’entreprise auditée. Mettre la poussière sous le tapis n’apportera aucune valeur ajoutée à la société.

Les situations difficiles affrontées par les commissaires aux comptes sont d’une part, la complexité des tâches auxquelles ils doivent faire face, d’autre part le processus de choix de la société d’audit. Un audit n’est plus uniquement une vérification des données financières historiques. C’est également un contrôle et une évaluation de l’activité du conseil d’administration et une garantie de transparence et de fiabilité de l’information financière qui sert de base aux décisions d’affaires adoptées. Malheureusement, le fait que souvent c’est le conseil d’administration qui a une influence décisive sur le choix de l’entité examinant les comptes pèse sur les relations entre les sociétés et les auditeurs.