RSM Poland
Languages

Languages

Entries from - page 7

RSS

27 janvier 2016
Piotr NOWATKOWSKI

La valeur estimée du marché du vêtement et de la chaussure en Pologne en 2014 s’est élevée à 7,3 milliards d’euros[1] et elle était de 5,6% supérieure à celle de l’année précédente. Le segment vestimentaire a noté une croissance de 5,9%, contre 4,5% de croissance pour le segment de la chaussure. En 2014, la majorité des entreprises du secteur ont développé des réseaux de vente, ce qui, ajouté à une demande croissante, s’est traduit par une augmentation de leurs recettes.


[1] Les données de PMR.

15 janvier 2016
Aneta STANIEWSKA

La fin d’une année et le début de l’autre est la période des inventaires et de la clôture des livres comptables à laquelle il est utile de se préparer consciencieusement. Si vous êtes en train de clôturer votre exercice, veuillez lire attentivement le tableau ci-dessous et vérifier si vous avez satisfait à toutes les obligations prévues par la loi.

21 décembre 2015
Michał DREAS

La réalisation d’un inventaire des éléments d’actif est une obligation découlant de la loi sur la comptabilité (nous vous rappelons que le 23 septembre 2015, la loi du 23 juillet 2015 sur la modification de la loi sur la comptabilité et de certaines autres lois est entrée en vigueur (J.O. année 2015, texte 1333)).

11 décembre 2015
Dawid STOLAREK

Des éléments d’actif de formes et caractéristiques différentes sont utilisés dans les échanges économiques. Garantir la fluidité des échanges de ces actifs dépend de la possibilité de définir leur valeur en unités monétaires. Cependant ce ne sont pas uniquement les finalités transactionnelles (échange d’un bien donné) qui entraînent la nécessité de préparer leur évaluation. Très souvent une évaluation des actifs définis est préparée en raison des obligations de déclaration ou dans le but de son utilisation dans le cadre d’une procédure judiciaire. L’évaluation est utilisée aussi dans le processus de gestion des actifs définis, comme un outil servant à l’identification des facteurs stimulant la croissance de leur valeur. Trois catégories d’actifs, soumises le plus souvent au processus d’évaluation, peuvent être distinguées dans la pratique commerciale.

4 décembre 2015
Anna FENGIER

Lors de l’examen des comptes de l’exercice 2014, j’ai eu l’impression que la mise en place de la norme nationale d’information financière no 9 « Rapport d’activité » (ci-après la norme 9) n’a pas beaucoup changé la qualité des rapports d’activité dressés. Il arrive toujours que le rapport d’activité soit rédigé sur une simple feuille A4, qu’il se base uniquement sur les données financières bisannuelles ou sur les informations copiées directement des comptes, éventuellement munies des commentaires « une croissance/baisse de ... a été notée », sans aucune explication plus précise des raisons des changements observés. Évidemment, je n’attends pas qu’un rapport d’activité dévoile les secrets commerciaux d’une entreprise, mais je voudrais pouvoir y trouver des informations plus complètes qui m’auraient permis de me faire une idée sur la santé réélle de l’entreprise.

17 novembre 2015
Ewelina MĄDRAWSKA

Hormis une présentation incorrecte du bilan et des comptes de résultat, on trouve souvent des manquements dans le tableau des flux de trésorerie, qui constitue un point de départ important pour l’analyse des liquidités financières de l’entité et du flux de liquidités au sein de l’entreprise. Des négligences sont également présentes dans les notes annexes aux comptes, l’erreur la plus fréquente ici est l’absence d’informations, notamment concernant les événements économiques qui dans la période donnée n’ont pas d’impact sur les livres comptables, mais sont susceptibles de les influencer de façon significative à l’avenir.

9 novembre 2015
Piotr NOWATKOWSKI

Les EnR devraient constituer l’un des secteurs économiques qui se développeront le plus dans les années à venir, ce qui est également dû au fait que ce marché, en comparaison avec d’autres pays européens, n’en est qu’à ses débuts. Les opportunités de croissances sont ainsi significativement plus importantes que dans les pays de l’Ouest européen où les marchés sont relativement saturés.

19 octobre 2015
Karolina STANKIEWICZ

L’exercice d’une activité économique est indissociablement lié à l’obligation de tenir la comptabilité de la société. Un entrepreneur peut tenir la comptabilité par ses propres soins ou par l’intermédiaire d’un bureau comptable. La modalité la plus fréquente de réalisation de cette obligation est la tenue d’un livre de recettes et dépenses (ci-après LRD[1]) soit d’une comptabilité dite simplifiée. L’autre modalité, nécessitant beaucoup plus de travail et plus onéreuse, est la tenue d’une comptabilité complète. Il est donc utile de savoir qui doit tenir une telle comptabilité et comment faut-il s’y préparer.

14 octobre 2015
Przemysław POWIERZA

Un conseiller fiscal veille à ce que les problèmes fiscaux ne passent pas outre l’intérêt de la société. Dans notre travail, nous nous efforçons d’atteindre, avec le client, un mode de fonctionnement de l’entreprise selon le principe de « business first ». Toutes les analyses (également celles réalisées à des fins de contrôle), la comptabilité et les régularisations fiscales doivent être optimisés, tout en restant au second plan. L’objectif de la société n’est pas de pouvoir établir des comptes annuels ni de payer des impôts. Ce sont d’ailleurs des corrolaires plutôt désagréables du succès commercial.

5 octobre 2015
Dawid STOLAREK

Dans mon post précédent, j’ai abordé le problème des difficultés liées à la prévision des conditions dans lesquelles les entrepreneurs auront à fonctionner dans l’avenir. Ce défi est crucial pour définir l’échelle et les orientations du développement d’une entreprise, qui constituent des facteurs principaux influant sa capacité de créer de la valeur. C’est pourquoi, malgré les difficultés, ce processus ne peut pas être négligé ou sous-estimé.

Pages