RSM Poland
Languages

Languages

Entries from mars 2015

RSS

30 mars 2015
Dawid STOLAREK

Il est évident que dans une économie de marché libre, surtout dans les secteurs qui ne présentent pas trop de contraintes pour démarrer une activité, telle que le consulting au sens large, la position du client est toute particulière. En qualité d’acheteur des biens et des services, il décide du succès ou de l’échec de notre activité de conseils et de consultants professionnels.

27 mars 2015
Mateusz CHŁOSTA

Un des cas permettant une franchise 100% de TVA à l’achat et à l’exploitation d’une voiture particulière est son utilisation unique à des fins de l’exercice d’une activité par le contribuable. Pour justifier qu’une voiture n’est exploitée qu’à cette fin, le contribuable est tenu de tenir le registre des kilomètres parcourus concernant ce véhicule. Et c’est là où l’on en bute à une difficulté. La loi sur les biens et les services précise les modalités selon lesquelles il faut tenir le registre en question et ses différentes rubriques, mais les contribuables concernés comprennent les règles d’une autre façon que les fonctionnaires de l’administration fiscale qui exécutent la loi.

23 mars 2015
Przemysław POWIERZA

Il n’est pas rare qu’avant de mettre en œuvre une optimisation, nous devons résoudre des problèmes liés à la différence des mentalités. C’est là que l’on découvre une grande valeur ajoutée de la coopération assurée par German Desk.

2 mars 2015

Nous sommes très fiers de vous informer que notre Equipe a créée RSM Poland BLOG! Les sept billets de blog premiers sont déjà disponibles sur http://www.rsmpoland.pl/fr/blog  en cinq versions liguistiques!

1 mars 2015
Dawid STOLAREK

La valorisation d’une entreprise est un sujet auquel sont confrontés tôt ou tard la majorité des managers ou des chefs d’entreprise de différentes tailles. Cette étude est en général établie dans le contexte d’une opération planifiée d’achat/de vente d’entreprise, de séparation d’une partie organisée de l’entreprise pour la transférer à une nouvelle entité ou bien face aux exigences imposées par les dispositions qui règlent les modalités du suivi de reporting financier. Les situations citées ne servent que d’exemple, cette liste n’étant pas exhaustive en ce qui concerne l’obligation ou la nécessité de procéder à la valorisation professionnelle d’une société.

1 mars 2015
Piotr NOWATKOWSKI

Le choix de la forme d’activité est très important pour chaque chef d’entreprise. Avant de prendre cette décision, il vaut mieux prendre en compte toutes ses conséquences. Pour un chef d’entreprise polonais la chose paraît simple, en théorie au moins: Internet (de nombreux commentaires,  mais lesquels  sont fiables?), l’expérience des amis,  quelques coup de téléphone aux administrations pour se familiariser au problème de l’installation d’une activité du côté pratique (formulaires à remplir, lieu où les déposer, somme à payer?).

1 mars 2015
Mateusz CHŁOSTA

Chaque personne ayant eu le plaisir d’avoir des cours d’informatique a certainement pu découvrir les secrets du langage de programmation dit Turbo Pascal. Si c’est le cas, il va vite reconnaître le titre du premier commentaire de ce blog. « Hello World ». Ces deux mots étaient justement les premiers à être affichés sur l’écran de l’ordinateur par le premier « logiciel » de notre conception. Comme cette « expression » exprimait autrefois le début d’une aventure avec un problème tout nouveau, intéressant et ouvrant de grandes possibilités, à savoir la programmation, nous avons décidé qu’elle serait idéale pour désigner une tout autre aventure, nouvelle, aussi excitante et intéressante, offerte par les prix de transfert.

1 mars 2015
Tomasz BEGER

Du point de vue d’un administrateur, chef d’entreprise ou étranger expatrié pour développer la succursale de son entreprise en Pologne, la question posée ci-dessus est d’une importance primordiale. Et comme c’est souvent le cas en matière fiscale, la réponse n’est pas univoque. Tout dépend à quel point nous sommes prêts à prendre des risques et si nous disposons de temps libre pour résoudre des casse-tête fiscaux…

1 mars 2015
Przemysław POWIERZA

Les premiers mois en Pologne, comme dans tout autre lieu nouveau, sont difficiles: un pays étranger, des gens inconnus, la même société, mais une organisation de travail différente. Il faut y ajouter des défis professionnels – de nouvelles missions, la pression du temps et  une société mère qui nous surveille… C’est le moment où un CFO allemand expatrié en Pologne se retrouve avec un tas de documents sur son bureau envoyés par le service RH: une déclaration sur ceci, une autre sur cela, une information, une autre, un relevé supplémentaire, et puis tout en haut du tas: une demande d’abandon des sanctions contre l’auteur d’une infraction. Mais qu’est-ce que cela veut dire??? Et voilà le tout premier contact avec l’impôt sur le revenu en Pologne, et pour être plus précis, avec ceux qui au quotidien bénéficient du « plaisir » de côtoyer le fisc polonais.

1 mars 2015
Bartosz MIŁASZEWSKI

Supposons que j’ai acheté une société.

…et que les choses ne soient pas telles que je les aie imaginées, bien que personne n’ait eu l’intention de me duper. Est-ce fréquent? Je crains que oui. Dans mon travail je vois au quotidien des gens qui doivent décider s’ils achètent une entreprise et, si c’est le cas, pour quel prix. En général, le prix négocié résulte de la multiplication d’EBIT/EBITDA/profit net. Je ne suis pas partisan de cette solution. Décidément, je préfère valoriser la société en application de la méthode DCF en trois scénarios: positif, neutre et négatif. Mais qui a du temps aujourd’hui pour faire ce type de calcul? En raison de sa simplicité, la valorisation par multiplication du résultat trouve de nombreux amateurs.

Pages